MENU

Caves

La plupart des murs de Caves ne doivent PAS être armés


 

Les murs de caves sont traditionnellement construits avec des blocs de maçonnerie creux et non armés.

En comparaison avec les murs creux maçonnés, les murs pleins en blocs Stepoc sont bien sûr nettement plus stables grâce à leur effet-masse.

Par conséquent, les armatures sont le plus souvent superflues.

En effet, les murs de caves supportent habituellement la poussée des remblais grâce aux 2 composantes favorables suivantes : 

  • le poids propre du bâtiment qui stabilise les murs porteurs.
  • les murs intérieurs qui compartiment les caves et qui servent d’appuis ou de – raidisseurs pour les murs extérieurs.

Dans certains cas, il est toutefois recommandé d’armer les murs de Caves. 

Exemples pratiques : 

  • Longs murs libres, sans refends ou raidisseurs
  • Hauteur importante de retenue de remblais
  • Surcharge importante en bordure des murs de cave : accès de véhicules lourds, talus raide,…
  • Bâtiment léger (structure en bois)
  • Mauvaise capacité portante du sol : les murs peuvent être dimensionnés comme des raidisseurs collaborant avec le radier pour réduire l’épaisseur et l’armature de la dalle de sol.
  • Respect des normes antisismiques

Mise en œuvre des murs en 3 étapes


 

Réglage du 1er lit 
(Rigoureusement de niveau)

Empiler les blocs
Respecter les règles d’assemblage

Remplir de béton
Respecter les prescriptions de bétonnage

2 solutions pour armer les murs contre les poussées latérales


 

Encastrement avec la dalle de sol 

Étriers à prévoir (armatures de liaison entre la dalle de sol et les murs).

Notre bureau d’études peut vous proposer un schéma d’exécution spécifique à votre situation.

Pas de barres d’attente 

Murs en appui à leur base contre la dalle de sol, et en tête contre les hourdis.

N.B. : Pour cela, il est nécessaire que la construction soit enterrée des 2 côtés.

(les réactions horizontales contre les hourdis doivent s’équilibrer ; ce qui n’est pas le cas avec une construction enterrée d’un seul côté, à flanc de coteau notamment)