Etanchéité à l’air

Etanchéité à l’air : point capital pour des murs basse énergie !

Avec le système GLOBAL CONSTRUCT, l’étanchéité à l’air est garantie par le remplissage complet du mur avec du béton fluidifié, sans devoir recourir au plafonnage ou à des membranes d’étanchéité.

Economie d’énergie:

Pour bien faire comprendre l’importance de cette étanchéité à l’air, toutes les personnes autorisées s’accordent à dire que la performance thermique d’une maison basse énergie se joue à 3 niveaux :
– une forte résistance thermique des parois extérieures.
– une bonne étanchéité à l’air
– une bonne qualité de mise en oeuvre garantissant la performance des produits

Comment expliquer le rapport entre l’étanchéité à l’air et les économies d’énergie ? N’est-il pas nécessaire de renouveler l’air intérieur pollué ? Pourquoi faudrait-il alors être étanche à l’air ?

Effectivement, il est essentiel de bien ventiler une maison mais il est stupide de réchauffer la rue en ventilant.
Heureusement, la  ventilation mécanique contrôlée (VMC) à double flux permet d’éviter ces déperditions de chaleur en récupérant jusqu’à 90% des calories de l’air vicié sortant pour réchauffer l’air frais entrant.

Notes: Bien sûr, il n’y a pas d’échange entre les 2 flux d’air. L’air frais entrant n’est pas “pollué” par l’air vicié qui est extrait dans la maison. Il s’agit juste d’un échangeur thermique. Il est d’ailleurs fort probable que les futures normes de réductions d’énergie de chauffage des bâtiments finissent par imposer ce genre de ventilation contrôlée.

D’autre part, au niveau des sensations de confort, il ne faut pas oublier que les infiltrations d’air froid peuvent être particulièrement dérangeantes…

Notes: Le rendement de cet échangeur de chaleur peut être amélioré de 30 % à 80 % si le bâtiment est bien étanche à l’air.

Or, ce critère d’étanchéité à l’air imposé pour les maisons passives * est bien le plus difficile et délicat à atteindre, notamment avec des murs creux car les joints entre blocs, les prises, les interrupteurs, etc… présentent souvent des problèmes d’étanchéité à l’air.
Dans le cas d’une maison à ossature bois, l’étanchéité à l’air est réalisée à l’aide de bandes adhésives dont l’efficacité n’est garantie que …10 ans !
Par contre, comme expliqué en haut de page, le mur en béton plein Global Construct permet d’éviter tous ces problèmes et de garantir l’étanchéité à l’air à vie !

* En Belgique, pour être conforme au standard passif, le résultat du test d’infiltrométrie dit aussi « blower door test » doit être inférieur à 0,6 h-1 avec une dépression de 50 Pa.

Isolation acoustique :

L’étanchéité à l’air est également importante au niveau de l’indice d’affaiblissement acoustique.

En effet, on peut facilement comprendre que si l’air peut s’infilter au travers d’une paroi, alors les bruits aériens extérieurs la traverseront également.
Pour vous en convaincre, comparez l’intensité des bruits d’une rue avec un chassis bien fermé puis avec un chassis fermé moins fermement avec un léger passage d’air…

Isolation très performante


Isolation haut de gamme avec les murs GLOBAL CONSTRUCT 

Plus d’informations dans nos fiches techniques.

Nos blocs en EPS graphité peuvent combler les clients les plus exigeants

L’EPS graphité est un des matériaux isolants les plus performants. En effet, avec une densité de 20 kg/m³, son coefficient de conductivité thermique lambda = 0,031 W/mK ! (Autres caractéristiques de l’EPS graphité : voir le descriptif technique de nos matériaux)

2 épaisseurs d’isolants


Nous vous proposons 2 épaisseurs,
suivant la résistance thermique que vous souhaitez atteindre :

Isolant 20 cm (U = 0,14W/m²K)

Ce niveau d’isolation permet d’être nettement au-delà de ce qu’on appelle communément “la basse énergie”, K35.
Il pourrait même déjà suffire pour une maison passive si celle-ci est bien conçue et suffisamment compacte en présentant un bon rapport entre la surface habitable au sol et la surface des murs extérieurs.
Pas de doute : un excellent rapport performance/épaisseur de mur/prix !

Isolant 30 cm (U = 0,10 W/m²K)

Le nec plus ultra pour les maisons passives… et mieux encore !…
Cette isolation hors du commun associée à l’étanchéité à l’air du mur en béton ont permis un record de Belgique à Mont Saint Guibert :  résultat du calcul PHPP = 8 kWh/m² par an (presque 2x mieux que le standard passif de 15 kWh/m² par an!).
Autrement dit, il suffit de 2500 W (l’équivalent d’une chaufferette) comme puissance d’appoint de chauffage à -10° C (!) pour une maison de 320 m² habitables !..

Isolation Global Construct


Bon positionnement garanti de l’isolation Global Construct

Le choix d’un bon matériau isolant est très important mais sa bonne mise en oeuvre est tout aussi importante !
En effet, si les panneaux isolants sont mal placés, la performance théorique de cette isolation sera complètement faussée.
L’isolation perdra un bonne part de son efficacité notamment si l’air peut circuler entre ou derrière ces panneaux.

Malheureusement, dans la pratique, on observe trop souvent des vices dans la pose de l’isolation.
Dans les coulisses de ventilation, il n’est pas rare de voir les panneaux isolants mal alignés et mal adossés au mur.
Les débordements des joints de mortier sont souvent responsables de ces écarts, comme illustré ci-contre.
D’autre part, les metteurs en oeuvre ne sont pas toujours conscients de l’importance d’une pose bien serrée ; d’autant que l’isolation sera masquée par la suite avec le parement…

Mise en place des blocs isolants


Fixation & isolation


Excellente fixation de l’isolation Global Construct

Grâce à ces emboîtements de type queue d’aronde des blocs GLOBAL CONSTRUCT, la fixation des blocs isolant est ferme et sûre. (Voyez les photos ci-dessus pour vous en rendre compte)
A long terme, il n’y a pas de risque de détérioration de cette fixation mécanique.

Tests à l’arrachement effectués par le CSTC * :

Les 6 essais d’adhérence du bloc en EPS graphité ont été effectués sur des éprouvettes d’essai de 200 x 200 mm.
Pour arracher ces échantillons, la force de traction perpendiculaire exercée a dû s’élever à 440 N ou 44 kg (soit 0,011 N/mm² x 40 000 mm²).
La résistance à la traction perpendiculaire est donc de 1100 kg/m² !

Avec les blocs GLOBAL CONSTRUCT, il est impossible de mal placer l’isolation.

En effet, il n’est pas possible d’emboîter les blocs isolant de plusieurs façons.
Ces blocs sont donc automatiquement bien positionnés.

D’autre part, les blocs isolants Global Construct sont légèrement plus longs et plus hauts que les blocs en béton pour assurer un bon serrage entre eux.

Température de surface à l’intérieur du bâtiment


On entend souvent dire que le béton est un matériau froid. Nous tenons à montrer ici qu’avec les murs Global Construct, cette affirmation est complètement erronée.
En effet, si un mur en béton est isolé du côté extérieur pour empêcher les fuite des calories, il restera au contraire intégralement chaud ! La température de surface du béton qui est un bon conducteur thermique sera égale à la température ambiante intérieure, ce qui vous donnera une sensation de confort.
Pour bien comprendre l’importance de la température de surface, il faut savoir que notre sensation de chaleur représente environ la moyenne entre d’une part la température ambiante et d’autre part la température de la paroi près de laquelle nous nous trouvons. C’est ce qu’on appelle justement “l’effet de paroi”.
Cette règle explique, par exemple, le fait qu’on ressente davantage le froid près d’une baie vitrée, dont la température est plus basse que celle d’un mur isolé.

Stabilité dans le temps des performances d’isolation de l’EPS graphité


Personne ne veut investir dans l’isolation à court terme. En principe, une fois l’isolation placée, on s’attend à ce qu’elle reste efficace à vie.
Malheureusement, beaucoup de gens ignorent que les performances de certains matériaux isolants déclinent déjà après quelques années.

Comment une isolation peut-elle se dégrader ?

    • Le matériau peut se tasser ou se déformer.
    • La laine de verre par exemple se tasse et perd de son épaisseur avec le temps.
    • Sa résistance thermique peut donc baisser considérablement.
    • Dans les coulisses de ventilation, ce genre de matériau non rigide finit par se déformer et se tasser, parfois en laissant apparaître des trous béants dans la couche isolante (!).
    • La ouate de cellulose se tasse également et laisse apparaître des ponts thermiques, notamment sous les appuis de fenêtre, en tête des murs ou, en toiture, dans la partie amont des caissons dans lesquels on l’insuffle.
    • Tous les matériaux organiques se dégradent en présence d’humidité et finissent par pourrir…

A ce sujet-là, rappelons que l’EPS graphité résiste au vieillissement et à la décomposition. Il est inerte et indéformable. (N.B. : L’EPS graphité craint uniquement les UV en exposition prolongée mais reste complètement stable dans le temps à l’abri de la lumière.)

Les performances du blocs isolant en EPS graphité restent donc stables à long terme !

Inertie thermique : avantages

Pour un meilleur rendement thermique du bâtiment !

Mur PLEIN en béton avec une inertie thermique très importante !

En effet, les matériaux denses, lourds, favorisent énormément le rendement d’un immeuble, en hiver mais également en été !
Les maisons passives massives sont d’ailleurs conçues suivant ce principe-là.
Un matériau peu dense, léger, se réchauffe et se refroidit très rapidement. Par contre, un matériau dense emmagasine la chaleur ou la fraicheur, et la restitue plus tard.

Des matériaux lourds, grâce à leur inertie importante, permettent donc d’absorber les apports thermiques (rayons de soleil, surchauffes diverses…) et de les restituer progressivement plus tard (déphasage).

Ils permettent ainsi de maintenir des températures stables.

Vous pouvez ressentir clairement ce phénomène de déphasage les soirs d’été en vous plaçant près d’un mur de pierre ou en béton qui a été exposé au soleil pendant la journée. Vous ressentez alors nettement le rayonnement de chaleur émis par ce mur qui restitue en fait l’énergie captée pendant la journée.

À l’échelle d’une année, l’inertie thermique de ces matériaux permet de raccourcir la période de chauffe pendant les entre-saisons.

Illustration chiffrée avec le diagramme ci-contre :

En gris, besoins de chauffage au cours d’une année d’une maison passive  en blocs GLOBAL CONSTRUCT construite à Mont Saint Guibert.

A l’inverse, des matériaux légers ne parviennent pas à maintenir la température dans une pièce dès que l’air chaud s’en échappe (par la ventilation nécesaire, l’ouverture des portes,…)

Peu d’inertie thermique des matériaux provoque donc des écarts rapides et importants de températures.

RÉALISATIONS

MISE EN OEUVRE

VIDÉOS

Découvrez les photos de nos réalisations par application en cliquant ci-dessus ou dans le menu à votre gauche.

RÉALISATIONS

MISE EN OEUVRE

FINITIONS

VIDÉOS

Découvrez les photos de nos réalisations par application en cliquant ci-dessus ou dans le menu à votre gauche.